jeudi 5 septembre 2013

Half granny square number 3

Ce matin, un petit tour au marché d'Eauze (éauze), ville principale du Bas Armagnac, côté Gers.


Eauze fière de sa cathédrale ... si si, je n'y croyais pas, mais il y a une cathédrale à Eauze, une vraie.


Un beau marché tous les jeudis où nous nous rendons de temps en temps pour y retrouver les amis avec  lesquels on discute des nouvelles autour d'un café.

Aujourd'hui, c'était spécial châle, celui que j'ai fait pour Isa et que j'étais heureuse de lui apporter.


Isa et Patrick, maraîchers bio. Isa avant le châle.


Et Isa après.


Essayage qui n'a pas manqué d'attirer les tricoteuses de passage.
Trop chaud pour le garder sur les épaules. Nous avons eu 40° sous abri cet aprem.

Je n'ai pas fait les sempiternelles photos des étalages appétissants de fruits, légumes, fromages et autres produits de terroir.
Par contre, juste une petite des tissus servants de fond à l'étalage d'un marchand de vêtements :


Des patchworks fleuris dont je me serais bien fait quelques jupes et pantalons.




8 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je trouve votre réalisation du châle très belle!
    Puis-je me permettre de vous demander quel en est le modèle?
    Est-ce facile à réaliser sachant que je maîtrise correctement les points de base au crochet.
    quel type de laine ou coton avez-vous utilisé?
    d'avance, merci.
    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Isabelle.
      C'est un modèle très très simplissime, que je n'ai pas inventé, et qui est presque vieux comme le monde.
      On peut le trouver quasiment partout, et pour qu'on le trouve encore plus et mieux, après votre demande, j'ai décidé d'en diffuser le tuto sur ce blog, que vous trouverez dans la rubrique "Pages".
      Bon crochet, et j'espère à bientôt.

      Supprimer
  2. Merci à vous, c'est très gentil.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  3. Impressionnants, ces patchworks ! J'ai beau scruter les photos, je n'arrive pas à distinguer s'il s'agit d'un ouvrage fait maison ou si c'est du tissu déguisé en patchwork, comme on en trouvait dans le temps... En tout cas, c'est bien beau et ça me rappelle que j'en ai (au moins) un qui attend dans une caisse d'être un jour déployé et qui ressemble beaucoup à celui de droite...
    Merci pour ces jolies photos d'Eauze, si près de chez nous et que pourtant je ne connais pas... Le châle est superbe, ta copine doit être enchantée !
    Je te souhaite un bon week-end, je t'embrasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ce ne sont pas des tissus déguisés en patchwork, ce sont des vrais. Je les ai vus de près, et en plus, je sais que la femme du monsieur qui tient le stand fait des vêtements que lui vend sur les marchés ... pour preuve, je te montrerai une jupe qu'elle a faite et que j'ai eue en cadeau pour mon anniversaire ... il y a deux ou trois ans.
      Tu comprendras qu'elle pratique le patchwork .... maison.
      Et oui, Isa était ravie de ce châle qu'elle attendait depuis cet hiver, et tu vois, elle n'a pas résisté à s'en envelopper malgré la chaleur qui commençait à se faire sentir.
      Bon week end à toi. Bisettes.

      Supprimer
  4. Déjà fini ce beau châle ... dont le point, tu as raison est vieux comme le monde ... c'est en faisant un poncho avec ce point que j'ai appris le crochet dans les fameuses années 70 !!! Je pense que ton amie en aura besoin dans peu de temps le matin après avoir déchargé ses cageots !!!
    Oui, Eauze est une mignonne ville, je l'ai découverte l'an dernier seulement !!! sans son marché hélas ...
    Très joli aussi le patch avec tous ces tissus à petites fleurs.
    Bises

    RépondreSupprimer
  5. Superbe ! LE mauvais temps reviendra bien assez vite pour que la dame puisse le porter (ici, au Nordddd, c'est flotte et tristouille... bon o.k., ça fait du bien à la nature)

    RépondreSupprimer
  6. Oooooohhhhhh....belle réalisation.....tout en couleurs comme j'aime......

    RépondreSupprimer