mardi 3 septembre 2013

Lavande ... magique ...

A midi, j'ai fait cuire deux cuisses de poulet à la poêle ... oui, je sais, c'est passionnant :o)
Pour réchauffer le riz dans la même poêle, j'ai vidé l'huile en trop dans un petit bol ... et d'un geste un peu trop brusque, je l'ai écarté du plan de cuisson : vlan l'huile bouillante sur le bras.

Vite sous l'eau fraîche pour éteindre et savonner pour enlever l'huile. Vite le flacon d'huile essentielle de  lavande aspic et vlan, une bonne giclée sur la brûlure.


Ca m'a chauffé jusqu'à 15 h, avec une belle marque rose foncé partout où l'huile a touché la peau, et tout d'un coup, plus rien. Il reste juste une petite trace rose. Je remettrai de la lavande ce soir.


La photo de mon bras, je l'ai prise à 16 h. La tache de brûlure s'étendait de la naissance du pouce jusqu'aux 3/4 du bras. Je savais que la lavande était EXTRAORDINAIRE pour les brûlures, je m'en étais déjà servi, mais encore jamais comme ça.
J'ose donc vous conseiller d'avoir comme moi, toujours à la maison, un flacon d'huile essentielle de lavande aspic : Lavandula latifolia, c'est la meilleure pour ça, même si les autres sont efficaces.
Bien sûr, d'une très grande efficacité si elle est utilisée tout de suite, et surtout pas sur une brûlure qui a enlevé la peau, parce que là, c'est la lavande qui va vous brûler.

4 commentaires:

  1. Alors là, j'ai appris quelque chose, c'est impressionnant comme résultat !!! Merci

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi, j'ai appris quelque chose..
    Oh la douleur!! je compati a ta souffrance ma pauvre amie
    Prends soin de toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci bien Colinette, mais ça va, j'ai bien speedé et j'ai pas eu trop mal. Ca a bien chauffé au début, et avec la lavande, ça n'a pas duré.

      Supprimer
  3. Je retiens le conseil très précieux !
    Merci beaucoup ma chère, je te souhaite rapide disparition de ce bobo bien douloureux sans l'aide de la lavande, magique, le mot est juste.
    Bises !!!

    RépondreSupprimer