lundi 21 octobre 2013

J'embobine


Je viens juste de découvrir le plaisir de faire ses bobines de laine.
Bon, tourner la manivelle, c'est pas sorcière, et pas besoin d'avoir fait math/sup pour y arriver, et puis ça ne procure pas non plus de plaisir particulier ... enfin pas chez moi :o)

Mais je suis bien fière de pouvoir enfin mettre en pelotes les écheveaux de laine Blue Leicester teints par Clothogancho (en cadeaux, hi) avec le bobinoir et l'écheveaudoir (merci à Chantal pour le vocabulaire) offerts par Michèle.


Photos floues, enfin côté fil, à cause de cet appareil photo qui n'a pas compris qu'il fallait faire la netteté en priorité sur la laine !


Ah la la mes aïeux, je n'aurais jamais cru ... qu'un jour je ferais des bobines ... 


A gauche, la première, plutôt nulle, ensuite la deuxième : un léger progrès, et enfin, la troisième, ça roule. Pas besoin de faire math/sup, mais faut quand même comprendre comment ça marche bien.

Merci les filles pour ces beaux cadeaux !!!


4 commentaires:

  1. J'ai eu le bobinoir autrefois, mais pas l'écheveaudoir ... c'est vrai que les pelotes sont jolies ...

    RépondreSupprimer
  2. C"est rigolo, j'en parlais hier avec Mr Marmotte, de ces pulls détricotés, des écheveaux construits sur les dos des chaises, puis de ce face à face, l'un pelotant, l'autre dans un jeu de bras guidant le fil......waouh, toi, tu es super équipé du matériel au fil...;tu vas faire quoi avec maintenant...????

    RépondreSupprimer
  3. Super matériel, mine de rien, même s'il n'est pas de la première jeunesse, c'est d'ailleurs ça qui lui donne encore plus de valeur !
    Faire des pelotes au bobinoir, ça a toujours été un vrai bonheur pour moi, l'antichambre des délices créatives qui vont suivre... Oh, et puis, ces pelotons qui se déroulent gentiment ensuite, sans nœud, qui ralentissent ou altèrent le tricotage, oui, c'est vraiment bien...
    Les laines de Clotho sont-elles prêtes pour un bel ouvrage ou est-ce juste le plaisir de tester les nouveaux outils ?
    Bises et bonne semaine, ma chère, à bientôt !

    RépondreSupprimer
  4. Elles sont belles tes pelotes ! Je ne sais pas comment cela se fait exactement et je serais bien en peine d'en faire autant !

    RépondreSupprimer