mercredi 1 avril 2015

Ceci n'est pas un poisson d'avril ...

... ça fait bien pas mal que j'y crois plus au P... euh, bref, ça tombe bien quand même ... voilà voilà.

Dans le placard de mamie Yvonne (qui faisait du crochet et du tricot ... et avait un nez à cèpes ... et avait été bouchère-charcutière dans son village ... et fut la première à avoir une voiture) ...


... elle est assise sur le marche-pied (à sa droite c'est mon père et au dessus mon grand père :o) ...

et nous a quittés depuis plusieurs mois à plus de 90 ans

... donc, ma mère a trouvé récemment dans ce placard une paire d'objets étranges ...


... jamais vus auparavant. Elle a pensé tout de suite à des bonnets pour bébés, mais la forme et le fait qu'ils soient en paire voulait dire qu'il s'agissait d'autre chose.

ET ! je vous le donne en mille Mesdames et Messieurs ... devinez de quoi s'agit-il ?

Je ne vous proposerai que trois réponses possibles :

1
 une paire de rames au tricot pour quand les deux calottes glacières auront fondu, ça pourra toujours servir à faire avancer la barque que l'on aura eu le temps de tricoter d'ici là ?

2
un bonnet de jour et un bonnet de nuit pour Princesse ?


3
des chaussons tricotés ?



TADAM !!!

Et bien oui ! vous avez trouvé !
Il s'agit bien d'une paire de chaussons tricotés.


 Mamie Yvonne n'a pas laissé de trace du modèle de ces chaussons, mais c'est suffisamment simple pour les tricoter sans.
Si vous voulez vraiment un tuto pour vous aider, j'ai trouvé deux adresses.
Le premier tuto est en français, le segond en anglais, et dans les deux les liens à nouer à la cheville n'existent pas, ils sont remplacés par une petite bande qui relie les deux côtés du chausson.



Les deux modèles sont réalisés aux aiguilles 4,5 et ceux de ma grand-mère sûrement aux 3,5 ... je les trouve un peu plus raffinés ... si je puis-je dire.
L'essentiel est de conserver le principe et de les tricoter d'une pièce avec la grosseur d'aiguilles qu'on veut.




 

8 commentaires:

  1. Le grand-père était un fort bel homme ! elle est belle cette photo de famille, et la voiture, oui, la voiture, c'est vrai qu'on la prenait en photo avec les heureux possesseurs.
    Dis-nous que pour la photo tu as replié la pointe des chaussons, j'ai du mal à y croire ! en tout cas, ils sont vraiment bien avec ces attaches "chaussons de danse" !

    RépondreSupprimer
  2. adorables ces chaussons, j'en aimerais bien des pareils mais....je ne sais pas tricoter,
    ceci dit cela va très bien à Mademoiselle chat :-)
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. hou hou attention mamzelle chat si on regarde un peu attentivement ben elle est plus vraimennt avec des zailes .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, et la photo date du mois dernier sinon plus, tu la verrais maintenant ... c'est une vraie barrique.

      Supprimer
  4. Ah, ça fait du bien de rire ! Elle est belle cette photo de famille. Et déjà un chat !

    RépondreSupprimer
  5. C'est toujours amusant et nostalgique de revoir ces vieilles photos ... et on voit que le temps passe vite !
    J'aurais gagné pour les chaussons ... tout simplement parce que voilà bien 25 ans au moins, j'ai tricoté le même genre en côtes anglaises ! Les "lacets" étaient moins longs, et il y avait une bordure au crochet ...
    C'était bien pour une frileuse des pieds comme moi, et ça s'appelait des "chaussons de lit".
    Dommage pour toi, l'été arrive, va falloir patienter pour les porter !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Claire pour l'info, je dirai ça à ma mère qui sera contente de le savoir.
      Et moi, du coup, je vais devoir en faire au moins une paire pour homme parce qu'il y en a un qui en veut pour l'hiver prochain, ... je ne sais pas si c'est parce qu'il est de la même année que toi ?! hi

      Supprimer
  6. Les chaussons de ta grand-mère sont très jolis. J'aime les liens croisés sur les chevilles. Bises.

    RépondreSupprimer