samedi 10 décembre 2016

Et hop !


 Mon premier pull en alpaga !


Maintenant, je sais pourquoi Beyoncé se tripote en dansant, c'est parce qu'elle porte de l'alpaga !


Evidemment, les couleurs ne sont plus les mêmes sur la photo et dans la réalité, le rose est plus jaune et le brun bien plus foncé.
Un pull comme je les portais quand j'étais ado (j'en piquais à mon père et à mon grand-père hi), réalisé à partir d'un modèle de chez Drops.


Tricoté avec des aiguilles n°6, fil double, le rose de chez Drops et le brun de chez Georges Picaud (trouvé sur un vide grenier, quel bol) avec quelques brins de laine à chaussette de chez Opal.


L'encolure en pointe d'origine, trop profonde à mon goût, a été remplie a posteriori avec un triangle-rustine cousu. Puis j'ai prélevé les mailles sur tout le pourtour et fait quelques rangs de jersey endroit, j'aime bien le résultat, facile et simple.




Bien chaud et super doux, je n'arrive plus à l'enlever hi.


Merci de passer par ici et de laisser quelques mots.
Portez vous bien.


5 commentaires:

  1. Georges Picaud !! J'avoue que j'avais oublié cette marque, qui avait de belle laines!! Ah! les trésors des vide-greniers !!

    RépondreSupprimer
  2. Au secours, la forêt est en feu !!!
    Joli comme tout ton pull, et assez long pour tenir bien chaud au bas du dos.
    Les encolures sont souvent trop échancrées de nos jours ... comme si on n'avait froid ailleurs et pas à la gorge ... (c'est comme la manie des manches 3/4 !). Tu as parfaitement réussi la "rustine" qui ne se verra pas du tout en marchant vite dans la rue (lol).
    C'est quand que tu passes à la télé en dansant avec ton joli pull ???
    Bisous bien chauds ...
    Quelle chance d'avoir trouvé ces belles laines sur un VG ... perso, je n'y arrive pas. Seulement des pelotes d'acrylique et vendues encore trop cher (bon, c'est pas comme si j'en manquais, mais bon).

    RépondreSupprimer
  3. j'adore ta 1ère photo et ce pull est superbe dis donc

    RépondreSupprimer
  4. Cette rustine est une trouvaille qui ajoute une touche très personnelle à ton pull et ne fait pas du tout "bricolage". Le confort de l'alpaga et un modèle qui laisse libre de ses mouvements (loose, comme ils disent), c'est vraiment comme ça que j'aime aussi. Une couleur qui va réchauffer la nudité des paysages d'hiver.

    RépondreSupprimer
  5. il a l'air bien doux, je comprends que tu puisses l'avoir adopté.....

    RépondreSupprimer